dimanche 2 septembre 2012

Jour Ensoleillé - Sonoma Scent Studio

Quelques échantillons de Sonoma Scent Studio sont arrivés récemment, peu de temps après que j'en ai passé commande.

(Ils sont arrivés sans le nid, je précise)

Hier, en fin d'après-midi, alors qu'il faisait vraiment trop mauvais temps pour la saison, j'ai eu envie de mettre un peu de soleil, de chaleur sur ma peau. 
J'ai été farfouiller dans mes échantillons, et je suis tombée sur "Jour Ensoleillé" de Sonoma Scent Studio (qui utilise beaucoup de matières naturelles et un peu de synthétiques). 
Ce fut un excellent choix. 
Il m'évoque une femme-enfant-fatale, une femme qui partirait se promener dans les champs un matin d'été ensoleillé, après une averse nocturne, en robe blanche, chaussée de bottes en caoutchouc rouge, qui sauterait joyeusement dans les flaques et ramasserait des brassées de fleurs en traversant les champs d'herbes hautes.
Le soir venu, elle se changerait, passerait une jolie petite robe noire, simple mais efficace, elle mettrait une touche de poudre sur ses joues, un touche d'un rouge à lèvre rosé, et bien sûr un peu de parfum, et elle s'en irait rejoindre son amoureux pour une soirée chic et romantique, de dîner aux chandelles et de danse au bord de l'eau. 
C'est probablement la fleur d'oranger qui me murmure "innocence, gaité, légèreté", le jasmin et la tubéreuse  la partie "femme séduisante, nuit, été"... Il y a aussi une touche de verdure dans ce parfum, une simple touche chyprée, rien de trop imposant, qui évoque le feuillage des arbres en arrière-plan... Et puis quelque chose d'animal, quelque chose de salé, qui évoque la peau et les dessous féminin, sexy.
Cet après-midi je le porte à nouveau, et en y réfléchissant, il se pourrait qu'il ait quelque chose de Nuit Noire, de Mona Di Orio, le même côté "lingerie chic" ainsi que ce côté "vintage", quoi que je n'ai jamais encore senti de parfum vintage (j'envisage de passer commande de quelques échantillons un de ces jours) mais c'est l'idée que je m'en fais: un parfum qui évoque quelque chose de vieillot, une élégance révolue, un sens du style perdu, un parfum de luxe encore chargé de matières naturelles.
La tenue est bonne, jusqu'à 10-12 heures (ce matin, au réveil, j'en sentais encore la trace) et le sillage est discret mais de bonne compagnie!

Une autre chronique, chez The Muse in Wooden Shoes.
- - - - 

Imagine a woman that would be as much of a child like innocent creature as a femme fatale lover!
This is how much feminine this perfume is to me! It makes me think of a woman wearing a wite cotton dress and red wellingtons on an early summer morning, going for a walk in the countryside, giggling as she'd jump in puddles of water, picking up bunches of flowers... And changing outfit in the evening: putting on a little black dress, some powder on her cheecks, pinkish lipstick and black heels, to go meet her darling for a romantic evening, dinner by candlelights and a dance by the water...
To my nose at the moment, it's orange blossom that is at the center of that perfume, telling me of innocence, purity, joyfulness... Then there are the other wite flowers, sure, jasmine and tuberose putting in all of their nightime sexyness... Some greeness, as some tree foliage in a distant background... And something salty, animal, that makes me think "chic lingerie"! 
After some thoughts, it reminds me a bit of Nuit Noire, by Mona Di Orio...
It definitely has a "vintage" feel to it (I know, how can I say this when I've never smelled anything vintage?!).
It has a good lasting power (I'd say... pfff... About 10/12h from full strenght to total fade out), it floats discretly around me, like the echo of a distant yet clear giggle in the flower fields.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire